La commune est traversée par le gave de Pau et ses affluents, les ruisseaux le Làa (et ses tributaires, les ruisseaux l'Ozenx et des Moulins), de Rontun et de Caséloupoup.
Le Grècq est un petit ruisseau affluent de la rive droite du gave, ses crues soudaines ont été maîtrisées par l'établissement du lac de retenue du Grècq. On trouve parfois l'orthographe fantaisiste l'Y ou le lac de l’Y (« l'i grec »).

Le toponyme Orthez apparaît sous les formes Ortez et Ortesium (respectivement 1193 et 1194 ), Orthesium (1220), Ortes (1375 ), Ortais (XIVe siècle), Sent-Per d'Ortes (1391), Hortes (1578 ) et Orthés (fin du xviiie siècle ).

On ne sait ni quand ni comment Orthez a été fondée. il est certain, toutefois, que sa création est antérieure à l'invasion romaine car ceux-ci trouvèrent un bourg suffisamment important pour y installer des camps. Après avoir appartenue à la vicomté de Dax, Orthez ne devint définitivement béarnaise qu'à partir de 1193.

Au XIIIe siècle, elle prit rang avec Morlaàs, Oloron et Sauveterre parmi les 4 villes les plus importantes du Béarn. La présence des Anglais en Gascogne nécessita la construction de fortifications : remparts à l'ouest, au nord et à l'est; pont fortifié à une seule arche et deux tours crénelées (1254).

Le 27 février 1814  vit la bataille d'Orthez avec la victoire des troupes anglo-hispaniques du duc de Wellington sur l'armée napoléonienne du maréchal Soult. 

·         l'Auberge Saint Loup rue du Pont Vieux était au xvie siècle un hospice pour accueillir les pèlerins de St Jacques de Compostelle.

·         La maison Batcave présente un bel exemple d’architecture médiévale privée.

·         L’hôtel de la Lune

·         La maison de Jeanne d'Albret

·         L'église St Pierre, date du XIIIe siècle avec l'édification du chœur. 

·         Le temple protestant (sis au 20 rue du Général Foy)

·         Église paroissiale Saint-Barthélemy

·         Église paroissiale Saint-Martin

·         Église paroissiale Sainte-Suzanne

·         Le château de Moncade et sa tour donjon est édifié vers 1250 par Gaston IV Moncade 

·         Le Pont Vieux, datant des XIIe et XIVe siècles, enjambe le gave.

 

Lac du Grècq (8 ha), au nord, en liaison avec le circuit pédestre, arboretum de la Coudane.