JEUDI 29 MARS 2018

ESCOU/ESCOUT

 

Ce n'est pas la croix et la bannière en ce «  jeudi  saint » cette randonnée sur les terres

du piémont oloronais.

ESCOU et ESCOUT, deux villages aux consonances identiques ont-ils un lien de

parenté ?  Nous l'ignorons, le seul point commun c'est la vallée de l’’Escou.

Départ ESCOU  pour le G1, départ lieu-dit  Hautemire pou le G2. Deux bus.

En raison du nombre important de randonneurs au G2, essai de répartition rationnelle

dans les bus pour répondre au départ différé de ce dernier.

Contre temps mais contre «  vents et marées », patients et amusés, nous avons stoïquement

fait face. merci à vous.

Le G1, toujours aussi vaillant, d’emblée, a avalé la montée pour accéder au point dit

« Hautemire »  Emerveillement, on domine, on est  les maîtres des lieux.

A  partir de là, randonnée commune.

Un chemin fait de «  briques pilées et de broc » a craqué sous nos pieds, gare !  Parce que

nos regards gourmands  ont  léché avec délectation  les courbes fuyantes de l'horizon ;

tout est  beau, tout est calme. Les couleurs se  diluent, des ombres et des lumières jouent

sur les champs vert tendre en pente douce, les Pyrénées en fond  de toile nous rassurent

et  lui, le soleil inspiré, nous réchauffe.

Ah ! Les violettes sont revenues,

Ah, les oiseaux sont volubiles.

Ah, nous aussi ;

La croix d’ESCOU domine; pas très belle, le A  de amour est effacé. Oui, mais pas dans

nos esprits.

Des vaches avachies, un peu désabusées, nous regardent passer.

Au train où nous allons, rien ne nous échappe : des poneys curieux, des tipis insolites,

une ferme mal entretenue, un veau mort, bon ; passons.

Pas vu le tumulus de Peycor.  Longue descente  vers ESCOUT .

Entendu, en contrebas, caché dans le fouillis de la forêt, le ruisseau l''ESCOU

qui réapparaît sous le pont de pierre à l'entrée du village.

Bientôt, point final de la randonnée dans une coordination exemplaire des deux ne groupes.

Arrivée triomphale  après de faux départs mais que de commentaires suscités.

A vos langues, partez. Oui, mais  revenez nombreux jeudi prochain pour Bourgaber

 

Participants : 67

GI : 7.0 km

 

G2 : 5.0 km