L’Ardanavy :

Ardanabia signifie trou (d'eau) dans les vignes en basque.

L'Ardanavy nait dans les landes d'Hasparren.

Il collecte les eaux des reliefs situés au nord d'Hasparren et au sud de Mouguerre.

Son cours supérieur passe par le bois d'Eguralde. Il serpente entre Jatxou, Mouguerre, Briscous et Urt puis contourne Urcuit par l'ouest avant de confluer dans l’Adour au pied de ce village. Sa longueur est de 25,8 km.

Barthes :

Sentier aménagé, ludique et instructif, il se réalise à pieds dans une nature luxuriante bordée de la rivière Ardanavy qui respire au rythme des marées. Des panneaux d’interprétations vous font découvrir cet environnement. 
Parcours entretenu, empierré, il borde la rivière Ardanavy jusqu’à sa confluence avec l’Adour. A pieds ou à vélo, vous évoluez dans un environnement calme et préservé. 

 Urt :

 Fondé au XIe ou XIIe siècle par des pêcheurs, le village devient rapidement une cité prospère grâce à sa situation favorable sur l'Adour permettant d'établir un port fluvial actif, des chantiers navals, des marchés. Urt est fief des Gramont jusqu'à la Révolution française, où la paroisse devient commune. Elle vit une nouvelle période de prospérité au XIXe siècle, et profite des progrès techniques. Puis elle décline au XXe siècle et subsiste grâce à son activité agricole ; l'explosion démographique et immobilière de la côte basque lui permet un fort accroissement de sa population à la fin du XXe et au début du XXIe siècle.