SORTIE DU 26 OCOBRE 2017

l'ARDANAVY -URT

  

Un, deux, trois soleil !

 

A ce jeu là nous avons été gagnants (tes) après deux programmations, la première

en juin, l'autre la semaine dernière. La météo alors incertaine mais en ce jour

printanière voire estivale, nous a comblé. Le parcours le long des rives de l'Ardanavy

nous a ravis.

 

Levés  dès potron-minet (dès la pointe du jour) l'esprit aussi vif  que la fraîcheur

matinale, c'est avec un enthousiasme certain que les participants à cette sortie ont

échangé  des palabres dans l'attente du car.

  

Arrivée sous un soleil victorieux.

Un seul groupe a rassemblé les 49 participants. Départ sur la rive gauche dans un décor

digne d'un tableau de Maître avec ses décors automnales à faire pâlir les étoiles (je ne

ne parle pas de nous).

Pour corser un peu le plaisir, passages boueux pour que nos pieds de colosse laissent

à jamais (?) les traces de notre passage. L'Ardanavy, ravie de nous voir embourbés (ées)

s'est tu, trop contente d'être visitée.

Joyeux babillage.

 

Première étape franchie à un bon rythme, tout le monde a suivi.

Puis, pique-nique partagé, installés en rang d'oignons sur les bords de l'Adour,

avec, pour nous refroidir, le séant dans la rosée (je ne parle pas  de la bouteille).

Pour  certaines, agapes dignes  d'un chef étoilé (décidément)

Acte deux.

  

Pour quelques unes, retour direct au port d'Urt en bus tandis que le gros de la troupe

requinqué après s'être sustenté, a abordé l'autre rive. Que du plaisir avec son allée bordée

de platanes aux troncs grimaçants  et l'Ardanavy nonchalante et méditative, de nous

s'est désintéressée.  A la direction «  les Barthes  Echepette » dans la forêt nous sommes

allés. Terminés les coups de fusils  des chasseurs embusqués, seuls nos pieds lourds

sur le tapis de feuilles mortes  ont dérangé la nature placide.

Musique champêtre.

  

Port d'Urt : temps de repos pour certaines, temps convivial  pour les unes  à la «  Galupe »,

temps de découverte du port pour les autres après lecture des panneaux informatifs sur la

vie antérieure des pêcheurs locaux ( à une certaine période, plus de 1000 galupes

faisaient vivre une frange de la population.

 

 Retour sur PAU de bonne heure avec la satisfaction  d'avoir partagé  une sortie

pleine de charme.

Une pensée pour ceux et celles qui occupés par  de nobles préoccupations n'ont

pas pu se joindre à nous à cause de déplacement de cette sortie.

  

La semaine prochaine repos et le 09 novembre, qu'on se dise, sortie inédite à Saint Laurent de Bretagne.

 Participants : 49

 

Parcours 11 Km (bravo à tous)