DENGUIN , 22.10.2020

Ce jeudi nous avons rendez-vous avec la Saligue. Au départ de Denguin où nous laissons des maisons de caractère cachées dans leur verdure, nous cheminons sur les traces de mémoire grâce aux panneaux explicatifs rappelant la vie qui animait ces espaces de nature évoluant au fil de l’eau du Gave et de ses crues.

« Lo Lavader », le lavoir où les femmes allaient rincer le linge préalablement lavé à la cendre, haut-lieu de partage des nouvelles et papotages, tout comme nous en randonnant. Franchie la passerelle au-dessus de l’Ousse-des-Bois, le chemin nous mène au bord du Gave de Pau ; mémoire des « Arrebots », les ramasseurs des galets utilisés dans ces belles constructions béarnaises, même les plus humbles granges maintenant transformées. C’était aussi le domaine de « los Pesquits », les alevins pêchés dans le gave et ses « brancs », serpentant en tresses pour former la Saligue. Toutes ces eaux alimentaient « lo Molin », le moulin à blé dont la force hydraulique servait à côté à fendre le bois qui poussait en abondance dans ces lieux humides et doux. Comme à SIROS sur le Canal des Moulins, dérivation du gave. 

Aujourd’hui c’est un espace de nature où randonner à pied, à vélo, à cheval ? Lieu de loisirs permettant la découverte de la faune et de la flore, à côté des gravières encore en service. Discrétion sur les sentiers, l’œil aux aguets, l’oreille affûtée par les mélodies d’oiseaux, la sortie était belle sous les nuages et ça a tenu !

Alors à la semaine prochaine sur un coteau boisé de BUZY. Pensez à vos bâtons de marche, en plus du masque, du gel pour les mains, etc… Protégez-vous bien.

 

Participants : 35

 

Parcours : 8.3 km