Abos :

L es terres de la commune sont arrosées par le gave de Pau et ses affluents, la Bayse (et par son tributaire, l'ancien canal du moulin, lui-même alimenté par le ruisseau le Arrious) et la Juscle.

Le toponyme Abos est mentionné en 1116 et en 1234 ainsi qu'au XIIIe siècle, et apparaît sous les formes Abossium (1345), Abos (1385), Abous (1538) etAbos (vers 1630 et XVIIe siècle).

Le village s'enorgueillit d'avoir compté parmi ses résidents deux grandes figures béarnaises : Pierre de Marca (1595-1662) qui fut président du Parlement de Navarre, archevêque de Toulouse; Charles de Bordeu (1857-1926) écrivain et poète.

 

Arbus :

 

Sur le flanc du coteau se trouve l'église et le "château" qui est une maison béarnaise du XVIIIe siècle. Une statuette de 14 cm de haut représentant un taureau en bronze (enseigne de la légion romaine) a été retrouvé sur le territoire de la commune. En 1385, Arbus constituait une dépendance du marquisat de Gassion.