Artigueloutan :

Les terres de la commune sont arrosées par l'Ousse et par l'Ousse des Bois.

Le toponyme Artigueloutan apparaît sous les formes Artigueloptaaa, Artigalopta et Artgelobtaa (respectivement 1385 et XIVe siècle pour les deux dernières formes), Artigueloutan (1457), Artigaloutaa (1536), Artigalotaa (1675), Artiguelotaa (fin XVIIe siècle) et Artigue-Loutan (1800).

Les Bordes, appelé également Viellelongue, était un hameau de la commune, indiqué en 16755, dans la réformation de Béarn.

Lou Bouey est un ancien hameau d’Artigueloutan, dont il est fait mention sous les graphies Lo Boey (1457) et Louboey (1863).

Cambus, ferme d’Artigueloutan, était également un fief, comprenant en 1538  les communes d’Ousse et de Rontignon, vassal de la vicomté de Béarn.

Clerguet était une ferme, et un fief de la commune, vassal de la vicomté de Béarn, mentionné en 1538.

Le Fort de César est une motte, commune à Artigueloutan et Ousse, mentionnée également en 1863.

 

Quelques centaines de mètres au-dessous, se trouve un sentier, connu sous le nom de chemin d'Henri IV, qui unissait les châteaux de Bizanos et de Coarraze.