JEUDI 17 MAI 2018

SORTIE CADILLON

 

Si Cadillon nous était conté................

Mais, sur Cadillon il n'y a rien à dire, Cadillon se voit, Cadillon se sent

Cadillon s'entend.

Cadillon au nom doux qui ne rime ni avec raidillons, ni avec gravillons

s'est offert généreusement à nous.

Qu'avons-nous vu ? D'abord une plaine de terre ocre, fraîchement labourée, divisée

en parcelles impatientes de fertiliser après la semence des amoureux des lieux.

Ces parcelles aux formes géométriques se limitent par d'étroits passages herbeux

des vallonnements environnants gonflés d'orgueil et pas du tout verts de rage.

Après une descente, un peu de plat puis une montée indécise qui zigzague un peu,

qui tire sur les mollets. Les groupes s'étirent mais ne s'étiolent pas.

Ah ! Ne pas oublier les orchidées, ni prétentieuses, ni racoleuses. Isolées ou

groupées elles ont attiré les objectifs sélectifs (ou pas). Elles étaient là et n'attendaient

que nous ; elles savaient que nous venions pour elles. Elles avaient sorti leur plus

belle parure.

Qu'avons-nous senti ?  Les acacias enivrants, les odeurs subtiles et indéfinissables

de cette nature en pleine crise de croissance. En nous, des sentiments divers, une

sérénité, une fraternité, une sève nouvelle qui monte dans nos cœurs après tous ces

jours gris, un renouveau et une continuation au diapason avec mère nature.

Qu'avons-nous entendu ? Au tour du lac, des oiseaux persifleurs, des oiseaux

querelleurs, des grenouilles sauteuses qui se font des papouilles (lol) quelques

vaches meuglant, le ricanement des poissons fuyant l’attirail de guerre des

pêcheurs à l'affût.

Après avoir balayé le ciel de sa poussière de nuages, la main divine s'est manifestée.

Râ, te voilà ! Merci d'être là.

Qu'en avons-nous conclu ?

A Cadillon, tout est beau, tout est bon., le ciel, la terre et l'eau et ce n'est pas les

66  participant qui protesteront.

Jeudi prochain, Sainte Colome, Lys. Qu'on se le dise.

 

G1 : 7.0 km

G2 : 5.9 km