JEUDI  16 MAI 2019

ESCAUNETS

 

 

Dieu soit loué pour le bleu du ciel qui s'est noyé dans le lac (de Louet)  pour le soleil

irisant les prunelles de nos yeux, pour la douceur de l'air caressant  notre peau.

A Escaunets nous étions bien.

Même si nos pas nous ont conduit en terre voisine mais pas inconnue, même si nous

rabâchons les mêmes couplets «  il y a le ciel, le soleil et …......le lac », nous, les 75

participants, étions aux anges.

Mais, laissons nos démons l'emporter, nos  forces terrestres ayant un périmètre limité.

Diable « qu'allions nous faire dans une telle galère ?»

Oh !, que ce mot est exagéré.

Si galère c'est passer devant le calvaire puis poursuivre sur un chemin empierré,

touffu et odorant, nous étions «  galériens » (ceci dit, sur la carte figure le lieu-dit bagne).

Alors, le vent occitan  a gonflé nos voiles  et nous, sans du tout ramer, avons parcouru

les vastes étendues de la plaine, fraîchement labourées, savourant le spectacle toujours

renouvelé de nos Pyrénées.

Un  parcours avec des angles et, avant d'aborder le lac, passage devant «  la houn

de Badie » (le nom d'une source qui semble tarie).

Pour le G1, pause au bord du lac et poursuite sur la rive, côté  Hautes Pyrénées.

L'air y était-il plus pur ? Que nenni.

Sur la passerelle, virage côté Pyrénées Atlantiques. Ombres et lumière. Papotages

et ramages. Même les oiseaux bruyants ont dialogué avec les grillons Que se sont-ils

dit ? Secrets !

Le lac, lui, n'a  pas fait de bruit. Les poissons faisant fi  des partitions régionales

ont nagé dans le bonheur. Comme nous, n'est-ce pas ?

Fin du parcours par un léger dénivelé et arrivée commune sur le parking de l'Eglise

de  L'invention de Saint Etienne.

Saint Etienne, qu’a-t-il inventé ?

A vos imaginations.

A  jeudi prochain pour vos commentaires.

 

Participants : 75

G1 : 10.0 km

 

G2 : 7.0 km