Sarpourenx :

Sarpourenx est traversée par le gave de Pau et son tributaire, le ruisseau de Géu Mort.

Le toponyme Sarpourenx apparaît sous les formes Sarporenx (1385), Sarporencxs et Sarporenxs (respectivement 1538 et 1546).

Son nom béarnais est Sarporens.

La commune comptait une abbaye laïque, vassale de la vicomté de Béarn.
En 1385, on y comptait 25 feux. La commune dépendait alors du baillage de Larbaig.

Le nom du village laisserait entendre qu’il y avait beaucoup de serpolet.

Le 13 février 2008 le maire de Sarpourenx, Gérard Lalanne a pris un arrêté « interdisant » de décéder sur le territoire de sa commune et menaçant les contrevenants de sévère sanction.

 

Le maire entendait ainsi protester contre une décision de justice l'empêchant, au terme de plusieurs années de procédure, d'exproprier un terrain agricole privé de 5 000 m2 pour agrandir son cimetière de 900 m2.