JEUDI 11 OCTOBRE 2018

HAGETAUBIN/HAGETAUBIN

 

Hêtre ou pas Hêtre dans le bois ou être sur le bord de l'Aubin, quelle aubaine !

(voir contexte pour éclairer le propos).

Les Hagetaubinois et les Hagetaubinoises au gentilé gentillet nous ont permis de

musarder sur leurs chemins de rando.

D'abord, le décor :

le ciel, le soleil et l'Aubin.

 

Le ciel qui a oublié d'être bleu, toujours en haut, dominateur, parfois bienveillant,

parfois querelleur avec les nuages qui prennent toute la place nous a un peu délaissés.

Quelques gouttes par-çi, quelques gouttes par-là histoire de nous dire que lui aussi a ses chagrins.

 

Le soleil, tributaire de ses colocataires, a réussi à se faire une petite place mais il est resté

très modeste après avoir dominé tout l'été.

 

L'Aubin sage et discret coule, a coulé et coulera sous le pont de Labentouze.

 

Octobre joue les prolongations de l'été avec la douceur de la température ; octobre s'étire,

octobre reste vert comme les chênes vus dans le bois (les hêtres ?).Tout de même, une

feuille, deux feuilles de chêne sur les bas-côtés, la nature s'immobilise avant que le

vent et la froidure l'emportent.

Sur les chemins sereins, les fougères toujours en beauté, les orties gaillardes, les

bogues de châtaignes éclatées, les maïs récoltés, la végétation du jardin rural un peu

abandonnée, les bouquets de crocus jaunes détrônant l'absence des colchiques

  nous ont ravis.

 

Nous, les 61 « cœurs vaillants » et « pieds agiles » dispatchés en deux groupes  

« les cœurs vaillants » depuis la maison « le barajo », »les pieds agiles » aux alentours de l’Eglise

ont effectué un même itinéraire pour aboutir au stade de Hagetaubin dans une

synchronisation parfaite.

Merci à toutes et tous pour votre présence.

 

Participants : 61

G1 : 9.8 km

 

G2 : 7.5 km