JEUDI 8 NOVEMBRE 2O18

BUZY CROIX DE BUZY LES JARDINS D'OSSAU

 

 

Même  si les feuilles des villes ne se ramassent plus à la pelle et si la souffleuse

impétueuse les chasse avec fracas, les feuilles des champs solidaires, elles, restent

silencieuses.

Feuilles folles et frivoles virevoltent dans une dernière danse, feuilles sages s'étiolent

s'abandonnent et s'agglutinent au sol, feuilles coriaces  résistent et surveillent avec

compassion leurs copines déchues.

Feuilles de tous acabits, de toutes couleurs de toutes odeurs.

Feuilles d'automne.

Feuilles des arbres impassibles qui s'illuminent, qui rutilent, qui rosissent, qui caramélisent,

arbres habillés de leur tenue d'automne qui ravisent nos regards.

 

Sans effeuiller totalement l'arbre de notre vie, nous nous accrochons aux branches.

Qu'il fasse chaud ou froid, qu'il fasse bleu ou gris, ce n'est pas le mois de novembre

qui nous rend triste.

Sûr, en ce jeudi 8 novembre, rien n'a rebuté les 105 participants à  cette escapade via

les jardins d'Ossau et ses confitures à Buzy.

Mais pour mériter ce rendez-vous, nous sommes passés par la case marche. Si sur ce mot

nous mettons une musique, ce n'est pas la marche de l'empereur, pas la marche funèbre,

pas la marche turque, pas plus d'ailleurs que la marche des chasseurs alpins.

A chacun sa musique intérieure.

 

Départ, les « Jardins d'Ossau » avec pour objectif premier d'arriver à la Croix de Buzy

où nous attendaient les bus.

Pour le G1, mission accomplie.

Pour le G2, une erreur d'aiguillage  nous a permis de faire une boucle sans avoir

à franchir la dénivelée menant à l'itinéraire initial. De ce fait, il a parcouru une plus grande 

distance dans un confort idéal. Satisfaction générale.

On ne peut pas ignorer le ciel bienveillant qui, mi gris, mi bleu a éclairé notre chemin.

Une vue sur les cimes, une vue sur la placidité des vaches, une vue sur les colchiques, une vue sur un agnelage en direct.

 

Enfin, rendus  à bon port, dégustation des confitures. Accueil chaleureux et gourmand.

Les pots ont été vidés, les sacs remplis de provisions  et comme disaient les Frères Jaques :

« La confiture çà dégouline …. »

Bref, à Buzy nous n'avons pas abusé des douceurs, juste profité des moments de bonheur.

A toutes les têtes nouvelles, nous souhaitons la bienvenue.

 

Jeudi prochain Castet-Arudy pour G1 Castet Izeste pour le G2 (facile).

 

GI : 6.1 km

 

G2 : 5.5 km