JEUDI 7 MARS 2019

AUBERTIN -LACOMMANDE

 

 

Quand on fait couler de l'encre pour écrire un roman noir, quand on fait couler

de l'encre pour parler d'un roman à l'eau de rose, quand on fait couler de l'encre

pour parler de notre sortie du 7 mars 2019, alors, elle, (l’encre) a la couleur du

sang de la vigne. « Toner toner » s'écrie la plume Sergent Major tarie.

Le clavier sourit ?

 

Oh ! pas de crime de lèse-majesté pour la reine des lieux.

Parlons-en de la vigne, elle s'est plutôt faite discrète sur notre parcours mais

Tacitement, quelque part sa présence nous a poursuivis.

 

Départ pour le G1 à Aubertin pour un périple un peu sportif.

Pour le G2, départ différé chemin de l'artillerie.

Il a sorti ses munitions

Les semelles croqueuses de gravillons se sont empiffrées,

les mollets guillerets ont digéré les dénivelés.

Dans notre paysage, des chemins langoureux, des sous-bois taiseux, deçi-delà

des fleurettes coquettes, quelques violettes et nous et nous les 69 randonneurs

pleins de fraîcheur (?!).

Elles, celles que nous ne nommons plus, celles qui veillent sur nous et qui nous

émerveillent, ont chatouillé le ciel avec leurs neiges pas éternelles.

Le ciel, depuis plusieurs jeudis tellement sympas avec nous.

Et puis, et puis, non non ce n'est pas le yéti, non non ce n'est pas un ouistiti,

c'est juste un couple d'ovin, un drôle de mouton aux cornes impressionnantes

comme sorti d’une légende irlandaise. Interrogation, commentaire, enquête.......

Arrivée à Lacommande par le GR 653 sur le parking de la Commanderie.

Pour le G2 dans l'attente du G1, visite pour certains de l'antre de Bacchus

pour d'autres, de l'Eglise et de son cimetière insolite. A chacun son ivresse.

Vous voyez bien que la vigne était omniprésente.

A jeudi prochain.

 

Participants : 69

G1 : 10.7 km

G2 : 7.6 km