La Croix de Buzy – Bescat

Sur « la Route Blanche » du parking de la crêperie (fermée depuis des années, tant pis pour les gourmands…), nous sommes partis 57 dont 33 prenant le TG1 devant pour parcourir les 9,8 kms de la boucle prévue. Le TG2 pouvait prendre son temps s’arrêtant à Bescat 6 kms… plus bas. Et pourtant 110m de dénivelé à monter, 280m cumulés pour la boucle complète.

Chemin de crête, tout droit entre les coteaux bucoliques au vert déjà printanier. La neige qui avait posé son voile enchanteur la veille sur Pau avait oublié de passer par là. Mais qui manquait au tableau ? Sa majesté l’Ossau, caché dans les nuages, laissait pour une fois le décor aux premiers moutonnements des sommets sous les 2000m, tout meringués de neige fraîche dans ce vaste panorama.

Direction plein Sud, les pieds au sec… Pas la moindre petite plaque de boue. Le vent chaud venu d’Espagne nous repoussait dans une douceur à 18° ! Une petite heure jusqu’aux tables de pique-nique, pause pour le G2 avant d’attaquer la montée, raide mais courte, par le chemin de la transhumance GR78, jusqu’au bois offrant un large sentier de pinède, en descente sur Bescat. Village au-dessus d’Arudy, aux pierres rudes de montagne, toits d’ardoises, jusqu’à l’église accotée en pleine pente, nos photographes ont pu se régaler…

Le G1 affrontait le retour, contournant des fermes, le lavoir et le murmure de ses eaux claires, la route redescendant pour traverser le ruisseau d’Escou sorti du bois, venait enfin la dernière montée et la jonction avec l'itinéraire du départ à 1km du parking. Des vaches dans les pâtures vallonnées, quelques chevaux vers les coteaux. Les jonquilles devaient être bien cachées, juste croisé de gros bouquets aux mains de promeneurs…  De petits orchis fuchsias pointaient dans l’herbe humide des bas-côtés… Les premiers buissons fleuris s’impatientant, jaune des ajoncs, blanc des aubépines, on a senti que l’hiver se fatiguait.   

Le regard portait loin. On a respiré du silence, apaisement des verts tendres, toute une nuance d’ombres et de lumières feutrées sur l’horizon en vagues du côté d’Ogeu, Oloron. Bien sûr les langues ont aussi papoté, discuté, admiré, créé des liens comme d’habitude.

Alors, à la semaine prochaine… Uzein nous attend, entouré de sept clochers dans la plaine.

Participants : 57

 

Parcours : G1 9.75 km, G2 6.0 km