Morlanne :

 

Les terres de la commune sont arrosées par le Luy de Béarn et par son tributaire, le ruisseau le Tiroulet..

Le toponyme Morlanne apparaît sous les formes Morlana (1286 ), Morlane (1288 ) et Sent-Laurentz de Morlana (1537 ).

 

Jadis réputé pour ses quilles, le village est d’origine fort ancienne. Les romains y dressèrent un camp ovale, entouré d’un double talus et d’un fossé.

Le premier seigneur de Morlanne connu est Gailhard de Morlanne, cité en 1060.

L’importance stratégique du lieu est confirmée par la construction d’un château attribué à Arnaud Guillaume de Béarn, frère naturel de Gaston Fébus.

Le château présente, entre autres curiosités, une porte fortifiée, la salle gothique d’Odet d’AYdie, la salle à manger, la galerie des chasses, la chambre d’apparat,etc…

L’église fortifiée ( XVIe siècle) a fort bien résisté aux assauts des envahisseurs et du temps. Elle a gardé l’aspect sévère d’un château fort avec une tout ronde et un donjon octogonal à toit effilé.

Les vieilles maisons ( du XVe au XIXe ) participent au charme de ce village.

Montagut :

Les terres de la commune sont arrosée par le Luy et par son tributaire, le ruisseau Larritou.

Le toponyme Montagut apparaît sous les formes Mons-Acutus (1273 ), Le bayliadge de Montagud et Sainct-Marti de Montagut (respectivement 1540 et 1559 ) .

 

La bastide, construite à l'initiative de Marguerite de Moncade, date du XIVe siècle.

Montagut possède un ensemble de fermes des XVIIIe et XIXe siècles.

La maison de maître, dite château, et située au lieu-dit Lassalle, date des XVIIe et XVIIIe siècles, tout comme le moulin (1623 et 1830). La maison de maître du lieu-dit Lassarruque fut construite aux XVIIIe et XIXe siècles.

L'église Saint-Martin , au lieu-dit Cassou, date du XIIe siècle.